📆 Jeudi 23 janvierBonne année !

Ce premier conseil communal de 2020 débuta par quelques éclaircissements sur la Nouvelle Loi Communale, une ordonnance et autres règlements. 

📍 La première joyeuse nouvelle de l’an neuf : deux nouvelles écoles participeront au “Brevet du Cycliste” à la commune d’Uccle, avec le soutien actif des Gardiens de la Paix du service communal de la Prévention. L’accueil de ces deux nouvelles écoles répond à leur demande de longue date de pouvoir intégrer le brevet dont le financement, par la Région de Bruxelles-Capitale, est plafonné. Un budget a donc été spécifiquement dégagé par la commune, conformément à la volonté du Collège de renforcer la formation des enfants à la sécurité routière et à la conduite à vélo.

📍 Côté environnement, notre échevine Maëlle De Brauwer nous annonce la confirmation des subsides et l’approbation des conventions relatifs à l’appel à projets de Bruxelles Environnement 2019 pour la mise en oeuvre de 3 projets environnementaux.

📍  Interrogé au sujet du futur parking de dissuasion à Stalle (750 places), Thibaud Wyngaard a indiqué que le Collège voyait d’un bon œil la concrétisation de ce projet. Cela devrait inciter des automobilistes à renoncer à pénétrer dans Bruxelles avec leur voiture et ainsi participer à la réduction du trafic de transit dans les quartiers résidentiels environnants. Ce parking sera notamment utile pour le personnel communal. Le Collège sera très attentif à ce que les tarifs pratiqués soient suffisamment attractifs.

📍 Laurence Vandeputte de notre groupe nous fait ensuite part de ses questionnements quant à l’absence de signature à l’accord de Coopération avec Bruxelles Environnement à propos de l’interdiction des sacs en plastique à usage unique. A cela, l’échevine de l’environnement nous rassure que le service collabore de façon très étroite avec l’inspectorat de Bruxelles Environnement, entretient de nombreux échanges avec d’autres communes sur les bonnes pratiques à mettre en place et suit de près ce dossier en assistant notamment aux différentes réunions auxquelles l’administration est convoquée. L’absence de signature n’a donc rien d’inquiétant, car en pratique un engagement sérieux existe en la matière. Maëlle De Brouwer nous rappelle par ailleurs que cet accord concerne le contrôle et l’inspection sur des sujets “déchets” plus larges,  et ne se limitent donc pas aux plastiques à usage unique. 

En réponse à une interpellation complémentaire relative au suivi des efforts faits au sein de l’administration communale – cf. motion votée en 2019 -, Maëlle De Brouwer nous dresse un bel aperçu de tout ce qui a été entrepris afin de supprimer (ou réduire) la présence de plastique à usage unique. La transition en vue de s’équiper de matériel plus durable a dû se faire petit-à-petit. En effet, les services ont dû s’équiper en achetant de nouveaux contenants, tels que des carafes par exemple. Voici quelques exemples parmi ceux qui ont été cités:

  • Les bouteilles d’eau en plastique aux ravitaillements des 10 km d’Uccle ont été remplacées par des gobelets réutilisables (en termes de déchets, cela signifie près de 12.000 bouteilles de plastique  en moins)
  • Le SUTA – l’asbl des seniors – a cette année fait appel à une location de vaisselle et non plus de plastique, à l’occasion de son bal annuel.
  • Quant aux marchés publics pour la commande du catering événementiel, des clauses spécifiques ont été précisées. Ex: bouteille en verre pour les soft.
  • Au niveau des écoles communales: les emballages à usage unique pour les collations ont été proscrits. 

📍 Question mobilité: suite au projet de la Région de Bruxelles-Capitale de généraliser la zone 30 – une volonté qui s’inscrit dans la ligne de notre accord de majorité – de façon plus ambitieuse encore que ce que notre commune envisageait, notre Bourgmestre et premier échevin nous ont amené quelques précisions et informés que des discussions incluant les différentes parties concernées (Police, Région et les 3 communes de notre zone de police) ont lieu afin de réfléchir comment assurer une mise en oeuvre effective de cette mesure. Rappelons les objectifs d’une telle mesure: renforcer la sécurité routière des usagers faibles et améliorer la convivialité des quartiers en leur rendant calme et apaisement. Un lieu de vie plus calme et agréable est propice à une réappropriation par les piétons et cyclistes. Nombreuses études sérieuses révèlent par ailleurs que cette mesure est la première à prendre en milieu urbain en vue de renforcer la sécurité des citoyens. Enfin, signalons que la limitation de 50 km/h restera d’application pour quelques axes “prioritaires”. Ce sujet a suscité une riche discussion au sein du Conseil nourri des réflexions des uns et des expériences des autres. 

📍  Un an après notre interpellation au sujet des nuisances que représentent les tirs de feux, notre chef de groupe Pierrot a partagé notre inquiétude quant aux festivités de cette fin d’année. En effet, les nuisances sonores engendrent une réduction de l’espérance de vie de nombreuses espèces sensibles à ces effets: oiseaux, chiens, … De plus, les retombées chargées de substances chimiques nocives ont un réel impact sur l’environnement. Une communication plus large pourrait être renforcée auprès des citoyens quant à l’impact sur la biodiversité et l’existence d’une interdiction liée à l’envoi de feux d’artifices hors autorisation du Ministère fédéral. 

📍 Promotion du vélo via la création de parking collectif avec le soutien de cycloparking.brussels. Cette super initiative qui permet aux particuliers de partager leur garage privé avec des cyclistes en recherche d’un abri sécurisé – expérimenté dans une commune voisine – a été amenée par notre conseillère Laurence Vandeputte, et Ecolo Uccle la soutient entièrement! 

 

📆 Jeudi 31 janvier : nouveaux budgets !

📍 Le Conseil de ce jeudi 30 janvier s’est ouvert sur l’approbation de la convention de deux nouveaux projets : 

  • Le projet ARBRES  visant à entamer une réflexion nouvelle quant à la résilience du système alimentaire bruxellois et le rôle de l’arbre fruitier dans l’espace public. Uccle mettra en place un cycle de production avec les habitant·e·s autour de pommiers existants en voirie et plantera en concertation avec les riverain·e·s des fruitiers dans une voirie résidentielle très minérale ;
  • Le projet « Effet Papillon pour les abeilles – Favoriser les pollinisateurs dans les espaces verts communaux ». Le projet porte sur le développement d’un programme de gestion favorisant les pollinisateurs dans deux zones pilotes des espaces communaux, avec un focus sur les abeilles sauvages. 

📍 Ensuite, le conseil a approuvé l’appel à projets qui se veut exemplaire en fixant les critères d’implantation de la future guinguette du parc du Wolvendael. Il privilégie l’alimentation saine (produits bios, locaux et durables), comprend une offre végétalienne de qualité et inclut une clause sociale de formation qui vise l’insertion socio-professionnelle. Enfin, une préférence sera donnée à un·e exploitant·e qui y développera un projet culturel. 

📍  Nous avons également approuvé le Plan de développement des bibliothèques 2020-2025 qui nous permettra d’obtenir des subsides pour les animations dans nos bibliothèques. 

📍 Mais ce soir, nous étions surtout là pour parler budgets ! 

▶️ Le budget C.P.A.S pour l’année 2020 a été approuvé. Ces montants devront permettre à cette institution essentielle de poursuivre son action au bénéfice de la population uccloise au sein de laquelle la précarité continue malheureusement sa progression. Nous y veillerons ! En matière sociale, nous pouvons toujours faire mieux et c’est bien ce que nous comptons continuer à faire dans les années à venir.

▶️ La suite du Conseil était consacrée à la discussion et à l’adoption du budget 2020. Ce dernier témoigne des actions communales qui seront mises en œuvre par le Collège durant l’année à venir. 

Une fois de plus il convient de remercier l’administration pour la pertinence du travail accompli pour la confection d’un document si complexe. La lecture du budget a été l’occasion pour les différents partis de s’exprimer. Les débats furent pour la plupart constructifs.

De manière générale, le budget 2020 s’inscrit dans la continuité de celui de l’année 2019. Il permet ainsi de confirmer le financement des projets d’impulsions nouvelles portées par nos 4 échevin·e·s écologistes depuis notre entrée en majorité. En faisant un rapide bilan, notre chef de groupe, Pierrot Desmet, a d’ailleurs salué la déclinaison des principes de transition, de participation et d’inclusion dans les actions du Collège au cours de l’année accomplie. À titre d’exemple,
➡️Plus de 800.000€ sont consacrés au financement de projets favorisant le maillage pluie, bleu et vert : ceci nous permet notamment de renforcer la biodiversité et (re)créer des ilots de fraicheur.
➡️Pas moins de 2 millions d’euros sont prévus pour la rénovation du Parc Raspail. Des améliorations des Parcs Montjois et Brugmann sont également budgétisées.
➡️Le budget relatif à l’égalité des chances et à l’égalité des genres a été augmenté puisqu’un engagement est prévu pour l’année 2020.
➡️En matière de participation citoyenne : création d’un budget participatif et augmentation de l’enveloppe destinée à accompagner les processus participatifs
➡️En matière de culture : augmentation de la dotation du Centre culturel afin de prendre en charge le salaire d’un technicien (enlevé du payroll de la commune)
➡️En matière de solidarité internationale et affaires européennes: augmentation des subsides et enveloppes dédiées.
➡️En matière sociale, le budget permettra une action transversale axée notamment sur les projets intergénérationnels et l’inclusion numérique des personnes en difficulté par rapport à l’usage des nouvelles technologies, une première à Uccle.

Le budget annuel constitue une opportunité unique pour développer des politiques ambitieuses. C’est l’occasion de confirmer et de renforcer nos revendications pour les thématiques qui nous sont chères telles que la lutte contre le dérèglement climatique, la qualité environnementale, l’amélioration de la mobilité douce, l’offre communale culturelle ainsi que le soutien aux projets sportifs, aux associations locales, à la solidarité internationale et à la participation citoyenne !